imgarticle

Préface

Esquinte, impératif

1. Esquinter : mettre à mal, blesser.

Esquinte, c’est un mouvement. Il ne dresse pas l’état du monde.
Les analyses et récits ne sont là pour « faire part d’observations », mais pour contribuer modestement à faire tomber le monde de l’économie et dans le même temps raconter le début d’un nouveau. Mettre à mal de façon intéressée.

2. Esquinter l’information.

Mettre à mal la vision objective de l’information, et ce qui va avec, c’est-à-dire toutes formes de journalismes. Esquinter est un synonyme de trancher.
Partir de Lille. Récits d’expériences traversées et partagées par l’équipe de rédaction et plus généralement par ce qui lui est proche, indépendamment d’une géographie ou d’une époque.

3. Esquinter les formes et le temps.

Esquinte joue des formes, entre des éléments textuels, des images, des sons, de la matière virtuelle ou physique pour sortir du régime de l’information et de sa temporalité irrespirable. En réalité, Esquinte a l’intention de les brouiller.

4. Esquinte

Outil technique pour être un relais de création et de mise en partage de vues et d’expériences communes au sein de la métropole lilloise et d’ailleurs.


Contactez nous ici

Suivez nous sur :

twitter youtube